La startup Santé Net spécialisée en e-santé a développé « My Intelligent Assistant » (MIA), une application qui apporte une assistance personnalisée en situation de douleur (chronique ou aigüe) …et qui lui a valu la bourse French Tech de la BPI en avril 2018!

3 Questions à Sébastien JARICOT, Fondateur de la société Santé Net

PULSALYS : Comment est née l’idée de développer un assistant personnel de la douleur ?

Sébastien Jaricot : De mon histoire personnelle ! J’ai été victime d’un accident de moto en 2014 qui a été suivi de 4 opérations au niveau de l’épaule. J’étais alors sur une échelle de douleur de 8/10. Parallèlement, j’ai eu une infection par deux bactéries nosocomiales (traitée par antibiothérapie pendant 8 mois) assortie d’un retard de consolidation et du syndrome d’algodystrophie qui amplifie les douleurs. Un pincement des nerfs était par ailleurs à l’origine du syndrome des jambes sans repos. C’est sur mon lit d’hôpital pendant 4 mois où on ne me donnait rien pour soulager mes douleurs que j’ai commencé à imaginer une solution au sein du service. De là l’idée de la modélisation et du premier algorithme. J’ai réellement évité le processus dépressif grâce à la construction du projet qui m’a permis de passer au-delà de la douleur. C’est en apprenant à souffrir et à gérer la douleur que j’ai été amené à créer une société en e-Santé après avoir vécu « une première vie » trépidante dans le domaine des objets de luxe !

PULSALYS : Quelle est la vocation de l’application MIA Healthcare ?

Sébastien Jaricot : La vocation de notre outil numérique « MIA Healthcare » est clairement d’améliorer la prise en charge de la douleur grâce à la compréhension initiale des besoins à la fois des patients et des médecins. Ces deux populations ont en réalité besoin des mêmes informations mais pas sous la même forme. Au-delà d’être une (simple) application, My Intelligent Assistant va être pour le patient un véritable assistant personnel qui lui permet de s’auto-évaluer en gardant une traçabilité de son ressenti douloureux. Pour le professionnel de santé, c’est une plateforme sur laquelle il va pouvoir recueillir toutes informations concernant l’évolution de l’état de son patient qui est littéralement scanné à distance. Le lien entre la douleur et la dépression étant bien connu des professionnels de santé, MIA Healthcare porte une attention toute particulière au moral des patients qu’elle s’attache à sonder quotidiennement. En disposant de l’état global de son patient, le médecin peut aussi détecter ses risques d’addiction et de dépression.

PULSALYS : En quoi Pulsalys vous a aidé à construire votre projet et quelle en est aujourd’hui l’ambition ?

Sébastien Jaricot : Lors de notre première rencontre fin 2016, Nathalie Cohet a tout de suite adhéré au projet mais en a soulevé les faiblesses : en particulier le manque de caution médicale « visible » et la fragilité du business model. A présent, le Dr Eric Bismuth, médecin algologue responsable du centre anti-douleur de l’hôpital Saint-Jean-de-Dieu à Lyon est notre référent scientifique et nous avons intégré un business développeur.

En apportant de l’intelligence artificielle -sur conseil de Pulsalys et aussi grâce à son soutien financier –  notre application mobile de départ devient un assistant personnel innovant qui parle au patient. Nous allons aussi poursuivre les développements en collaboration avec le Laboratoire d’InfoRmatique en Image et Systèmes d’information (LIRIS) qui va apporter une brique technologique en travaillant sur la modélisation de trace et l’interface homme/machine intelligente.

A présent notre volonté avec MIA est internationale, et au-delà de la douleur nous voulons améliorer la relation patient/médecin, fournir au patient un modèle d’éducation thérapeutique et améliorer le diagnostic de toutes les maladies qui reposent sur une auto-évaluation du patient. En effet notre outil gomme le biais de mémoire pour le patient, et le biais de jugement pour le médecin à qui il fournit les moyens de faire des corrélations. Le soutien conjoint de Pulsalys et 1Kubator nous permet de donner de l’envergure à notre projet.

Lire aussi Santé Net propose MIA Healthcare : assistant personnel intelligent pour gérer sa douleur

Dernière mise à jour : mercredi 25 avril 2018