Jeudi 11 avril 2019

SKILDER, un outil pensé pour optimiser le processus de recrutement sur la base de “compétences comportementales” (Soft Skills) au travers de jeux et simulations on-line

Lyon, le 11 avril 2019 – Révolu le temps où l’on pouvait tout miser sur le diplôme ? De nouvelles compétences pèsent désormais lourd dans le choix final du candidat lors d’un recrutement : les softs skills, ou compétences comportementales. Un certain « savoir être » du candidat qui séduit de plus en plus les recruteurs. C’est sur ce volet de la sélection qu’intervient SKILDER, une plateforme de simulation d’interactions professionnelles, véritable dénicheur de talents.

Fondée en avril 2018 par Pierre de Sousa, son actuel CEO, la startup SKILDER propose des solutions interactives et immersives centrées sur les soft skills et dédiées au recrutement. « Notre approche permet d’évaluer les compétences comportementales de manière scientifique, objective et mesurable, afin de répondre à de vrais enjeux de recrutement, en particulier pour les grands comptes » indique Pierre De Sousa. Parmi les compétences recherchées dans le cadre d’une préqualification de candidats : l’empathie, la persuasion ou encore l’affirmation de soi. Des soft skills très difficiles à déceler, et qui sont aujourd’hui pointées comme les compétences clés du 21ème siècle.

Le candidat est tout d’abord positionné en situation au travers de jeux vidéo individuels en ligne ou sur les mises en situation collectives via une solution d’escape game digitalisé. « Observer le candidat en interactions réelles est notre vrai différentiateur, car c’est dans l’interaction humaine que se captent l’essentiel des Soft Skills », complète le fondateur.

Technologie de pointe à l’appui, le comportement du candidat est alors observé au travers de l’analyse d’un spectre large de comportements du candidat : verbal, para-verbal, postures, traces informatiques. La solution s’appuie sur une méthodologie de calibrage pour s’adapter aux standards de chaque entreprise, en offrant une évaluation au plus proche du référentiel de compétences recherché.

Du laboratoire à la société civile

Grâce à PULSALYS, c’est dans le laboratoire ICAR (Interactions, Corpus, Apprentissages, Représentations) que la jeune société SKILDER est venue puiser l’unicité de son expertise en modélisation des interactions. « Il nous manquait alors l’expertise d’un laboratoire qui se distinguait pour identifier les faits d’expression les plus révélateurs des Soft Skills, ICAR est devenue de fait une pierre d’angle du projet » explique Pierre de Sousa. ICAR est un membre clé du labex ASLAN (Advanced Studies on LANgage complexities) qui se distingue en France en matière de compréhension du langage dans sa multi-modalité (verbal, paraverbal, etc.), et spécialisé dans l’analyse et l’identification de marqueurs gestuels et d’indices non verbaux. Le laboratoire apporte à SKILDER une expertise unique en France permettant de recueillir ces marqueurs et de déceler des indices comportementaux.

Un réseau efficient et une ambition forte soutenue par PULSALYS

L’enchaînement des interactions autour de SKILDER est la démonstration parfaite de l’efficacité du réseau :

  • Incubée chez 1Kubator depuis juillet 2017, la startup est recommandée auprès de PULSALYS en novembre 2017 dans le cadre du programme 1Ktech commun entre 1Kubator et PULSALYS, afin de renforcer le caractère innovant de sa solution par la technologie.
  • Après avoir caractérisé le besoin de SKILDER, PULSALYS oriente son dirigeant vers le laboratoire ICAR.
  • S’ensuit la construction concertée du programme de développement du projet entre ICAR, SKILDER et PULSALYS, lancé en novembre 2018, et qui inclut notamment le recrutement d’une ingénieure en traitement automatique des langues
  • PULSALYS entre au capital de SKILDER en décembre 2018

« PULSALYS est pour nous un interlocuteur unique pour 3 raisons principales : l’excellente connaissance du tissu scientifique local permettant d’identifier dans tout le panorama quels acteurs vont apporter les meilleures synergies, la sensibilité business qui d’emblée pointe sur la viabilité commerciale du produit ou service, et enfin le pragmatisme et l’ouverture » déclare Pierre de Sousa. Selon lui, PULSALYS a été l’architecte de la construction du projet avec le laboratoire ICAR, grâce aussi à des partenariats concrets comme celui tissé avec 1Kubator. Il s’agit véritablement d’une réussite partenariale avec les différents acteurs de l’innovation.

De belles perspectives

SKILDER comptabilise 150k€ de prises de commande depuis sa création il y a moins d’un an, auprès de grands comptes tels que la Banque Populaire AURA ou la Fédération du Commerce et de la Distribution.

L’entreprise prévoit dans les 12 prochains de mois une levée de fonds de 500 k€, et un CA de 500k€. La commercialisation de la première solution SKILDER dédiée au métier de commercial sera le principal levier de ce développement commercial.

SKILDER anticipe d’ores et déjà sa stratégie d’extension à l’international. Un voyage d’affaires, mis en oeuvre par PULSALYS dans le cadre de son partenariat avec l’incubateur canadien ACET, a été dans ce cadre réalisé en février 2019. « Le Canada constitue un marchepied formidable pour adresser à moyen terme le continent Nord-Américain » analyse Pierre De Sousa. La stratégie consiste donc à construire des partenariats stratégiques (Distribution de la solution, investissements locaux, etc.) et à expérimenter un marché canadien qui est culturellement très proche des États-Unis, dans le but d’y affûter à moyen terme une stratégie solide de distribution de la solution SKILDER sur le continent.

Le mois d’avril est par ailleurs important pour SKILDER, avec la signature d’un nouveau partenariat clé avec Auchan Retail France sur le développement de son offre d’escape game digitalisé. Cette offre d’escape game inédite permettra d’ici fin 2019 de détecter un vaste panel de compétences comportementales, adaptables à une grande variété de métiers.

SKILDER EN BREF

• Création : Avril 2018
• Lieu : Lyon
• Fondateur : Pierre de Sousa (CEO)
• CTO & CRO : Yuko Sasa
• Développeur Technologies et IA pour l’évaluation : Théo Mouchabac
• Membre du comité scientifique SKILDER & Conseiller Recherche référent : Matthieu
Quignard (laboratoire ICAR)
• Nombre de personnes : 4
• Financement : 25 K€ (Q2 2018 1Kubator) – 112K€ (Q4 2018 PULSALYS)
• Levée de fond / perspectives : 500k€ à N+1
• Site internet : http://www.skilder.fr/
• Contact SKILDER : pierre@skilder.fr