/ / > Cybathlon / Handicap / Mobilité / Tech4Inclusion / Tétraplégie / Tricycle couché

CIRCLES : la mobilité augmentée pour les membres paralysés

Chercheurs à l’ENS de Lyon, Amine Metani et Vance Bergeron sont à l’initiative du projet « CIRCLES ». Technologique et innovant, ce projet est au service de la mobilité et de la pratique sportive des personnes en situation de handicap moteur. Il est en parfaite cohérence avec l’Appel à Projet Tech 4 Inclusion déposé par PULSALYS et l’IDEX Lyon visant à proposer des applications inédites pour le monde du handicap.

« Lorsque je me suis retrouvé au sol après être passé par-dessus le capot de la voiture, j’ai su tout de suite j’étais paralysé » se souvient Vance Bergeron, Directeur de Recherche CNRS au sein du Laboratoire de physique de l’École Nationale Supérieure (ENS) de Lyon. Cet accident est survenu un matin de 2013 alors qu’il se rendait au laboratoire en vélo et qu’une voiture lui a refusé la priorité. La nuque brisée, il restera tétraplégique.

De là débute une aventure autant humaine que technologique. Ses collaborateurs, dont Amine Metani, qui venait de terminer une thèse expérimentale au sein du Laboratoire sous sa direction, affichent la volonté de refaire pédaler Vance !

Un défi fou

Jusqu’alors totalement étrangers au monde du handicap, les chercheurs font un double constat : d’une part l’existence de technologies abordables et matures, qui se cantonnent à des preuves de concepts et des prototypes sans jamais atteindre les patients, et par ailleurs la nécessité vitale pour les personnes paralysées de faire de l’exercice physique pour se maintenir en bonne santé physique et psychologique. L’objectif affiché est dès lors de mettre en mouvement les membres paralysés… et ils fabriquent un tricycle couché, doté de stimulateurs électriques musculaires. C’est avec celui-ci que Vance participera à la compétition internationale « Cybathlon », à savoir les jeux olympiques pour athlètes augmentés, dont la première édition s’est tenue à Zurich en octobre 2016… soit tout juste 3 ans ½ après son accident. Cette compétition réservée aux personnes en situation de handicap moteur les autorise à utiliser des technologies d’assistance (exosquelettes, prothèses, fauteuils roulants motorisés…) et marque la naissance du projet « CIRCLES ».

C’est alors qu’intervient PULSALYS

Séduite par le projet autant humain que technologique, la SATT PULSALYS décide d’accompagner son développement. En effet, si le prototype utilisé par Vance est fonctionnel, le projet est loin d’être achevé : il s’agit désormais d’adapter le vélo au plus grand nombre de handicaps dans la perspective d’un usage simple et quotidien. Aussi l’équipe travaille-t-elle aujourd’hui à la création d’un algorithme afin de déterminer la meilleure séquence de simulation musculaire selon l’utilisateur du vélo [Lire aussi l’interview d’Amine Metani].

Mutualisation et solidarité

Après la création en 2015 de l’association ANTS (Advanced Neuro-rehabilitation Therapies & Sport) par une poignée d’anciens sportifs devenus handicapés et désireux de partager un matériel onéreux et peu accessible, l’heure est à l’ouverture le 12 octobre d’une salle de sport dédiée à mettre à disposition des personnes en situation de handicap les dernières avancées en matière de neuro-rééducation (rameur et vélo à électrostimulation, dispositifs de marche suspendue, appareils de musculation adaptés). Outre l’accueil de paraplégiques et tétraplégiques, cet espace pourra également être mis à profit par des personnes atteintes de handicap moteur de natures différentes (survivants d’AVC, infirmité motrice cérébrale, maladie de Parkinson, sclérose en plaques, etc.).  « L’objectif est de rédiger un Livre Blanc afin de permettre à d’autres personnes désireuses de créer des centres similaires, de profiter de l’expérience acquise lors de la création de cette salle pilote » explique Amine Metani, précisant que le retour d’expérience des utilisateurs servira aussi à assurer la pertinence des dispositifs développés par CIRCLES.

Lire aussi 3 questions à Amine Metani, porteur du projet de startup CIRCLES

 En bref

  • Création : fin 2019
  • Lieu : Lyon 7ème (ENS de Lyon, Gerland)
  • Fondateurs : Amine METANI, Vance BERGERON
  • Nombre de personnes : 2
  • Palmarès :  Prix « Coup de cœur du public », Start’Up week-end, Lyon, octobre 2017
  • Chiffre d’affaires : NC (1er CA attendu pour 2020)
  • Contact CIRCLES : Amine Metani amine.metani[@]pm.me
  • Contact chef de projet santé : nathalie.cohet[@]pulsalys.fr
  • Laboratoire impliqué : Laboratoire de Physique de l’ENS de Lyon

 

 

 Le mot du chef de projet

 « Le moteur de ce projet repose en premier lieu sur une équipe, portée par la force de caractère de Vance Bergeron et l’engagement d’Amine Metani. L’enjeu à relever est ambitieux et notre mission est de sécuriser le volet technologique en développant un produit à forte valeur ajoutée », Nathalie Cohet, Chargée de Développement Economique.

 

 

 

 

Article publié le 15/09/2018


Si vous ne trouvez pas l'offre de vos rêves

Référence : CIRCLES [D01736]