Vendredi 10 juillet 2015, un an après l’adoption de ses statuts, le Conseil d’Administration de la Communauté d’Universités et Etablissements (COMUE) Université de Lyon, a procédé à l’élection de son premier président, selon le calendrier prévu pour la mise en place de la gouvernance.

C’est le professeur Khaled BOUABDALLAH, qui avec 33 voix sur 43 a remporté cette 1ère élection. A la tête du PRES depuis 2013, il a mené la mutation du PRES vers la COMUE.

Le mandat du Président BOUABDALLAH prendra effet immédiatement pour une durée de 4 ans. Suite à cette élection, il quittera ses fonctions de président de l’Université Jean Monnet à Saint-Etienne qu’il exerçait depuis le 1er janvier 2007. Il conservera sa fonction de Vice-président à la Conférence des Présidents d’Université (CPU) qu’il occupe depuis décembre 2012.

Jean-Paul BRET, Vice-président à la Métropole de Lyon, qui a présidé la séance de ce premier conseil, indique : «  Je suis très heureux de l’élection de Khaled BOUABDALLAH. Depuis plus de deux ans, il a accompli un travail considérable pour réussir l’avènement de la COMUE et entamer ses grands chantiers ».

Le président BOUABDALLAH déclare : « Je remercie les administrateurs qui m’ont soutenu et accordé leur confiance pour poursuivre le travail engagé. De nombreux défis à relever nous attendent pour bâtir notre Université de demain et je suis très fier et très ému de pouvoir contribuer à cette belle œuvre collective essentielle pour l’avenir de Lyon Saint-Etienne ».

Cette étape majeure de l’élection du président de l’Université de Lyon sera suivie, dès la rentrée universitaire, de la mise en œuvre de grands chantiers : finalisation de la mise en place des instances de gouvernance, du projet de site, poursuite de l’élaboration de la candidature Idex, pilotage de grands projets (programme Avenir Lyon Saint-Etienne, coordination des Laboratoires d’Excellence, entrepreneuriat, numérique, …) ; entrée en phase de construction de l’Opération Campus (près de 600 millions d’euros) et du Contrat de plan Etat-Région (plus de 200 millions d’euros).

A l’issue de cette élection, le nouveau Conseil d’administration et le président ont validé l’arrivée de deux établissements associés : l’ENSSIB (L’École nationale supérieure des sciences de l’information et des bibliothèques) et L’ENSATT (Ecole Nationale Supérieure d’Arts et Techniques du Théâtre).

Vous souhaitez nous rejoindre ? Contactez-nous !

* indique un champ requis