16/04/2019

Newsletter PULSE #26 – Avril 2019

Edito par Karine DOGNIN-SAUZE, Vice-Présidente en charge de l’Innovation, du Numérique et de la Métropole Intelligente à la Métropole de Lyon ; Adjointe aux Relations Internationales à la Ville de Lyon ; Membre du Conseil National du Numérique

La recherche consiste à résoudre ce qui nous échappe encore. Il n’y a rien de plus magique que d’ouvrir un nouveau champ de possibilités en repoussant les limites de notre connaissance. Nous traversons une époque formidable où la convergence d’avancées technologiques inédites nous laisse entrevoir un progrès économique, social et sociétal qui défie notre imagination.

Il y a pourtant une condition qui ne laisse aucune latitude de négociation. N’est progrès que ce qui nous semble désirable et acceptable. C’est en cela que l’acte d’entreprendre de surcroit guidé par l’ambition de faire un monde meilleur ne peut être issu de la perspective de quelques-uns pour tous. Un chercheur, un ingénieur, un expert, un homme chacun détient un élément de réponse valable à son échelle au mieux aisément compréhensible à l’échelle de ses pairs, certainement moins à l’échelle d’une société ou d’une ville dans sa grande complexité.

La condition sine qua non de la réussite d’un projet novateur réside dans la capacité à prendre en compte la multiplicité des sensibilités et aspirations qui feront naitre l’usage et donc l’utilité réelle de l’innovation. En quelque sorte mettre en résonnance convergence humaine et technologique, jouer de l’interdisciplinarité des connaissances, mais surtout la clef mère de toutes les réussites, celle qui fera changer nos vies, est d’intégrer au plus tôt dans cette aventure humaine qu’est l’entreprenariat la mixité et la diversité.

Lire aussi la Newsletter 26 spéciale « Complémentarité de l’équipe dirigeante »