3 questions à Rémy CADORET, Responsable Propriété Intellectuelle

Quel est votre parcours ?

Je travaille dans le domaine de la propriété intellectuelle depuis une quinzaine d’années. Après avoir été examinateur de brevets à l’INPI, j’ai animé une des directions de cette administration puis j’ai exercé une activité de consultant innovation à Lyon. J’ai également donné plusieurs formations afin de démocratiser l’accès à la propriété intellectuelle.

Quel est votre fonction chez Pulsalys ?

En tant que nouveau responsable propriété intellectuelle, j’anime le pôle Stratégie et Gestion Propriété Intellectuelle. Composé d’une équipe pluridisciplinaire, le pôle établit la stratégie en matière de PI puis assure la constitution et la sauvegarde d’actifs valorisables (brevet, marque, savoir-faire, etc..) issus de la recherche publique. Ces actifs sont ensuite exploités par le monde industriel via des licences, des cessions ou des contrats de savoir-faire.

Qu’est-ce qui vous a donné envie de rejoindre la structure et quels sont vos « vœux » pour 2018 ?

La mission de Pulsalys en faveur de la valorisation des résultats de la recherche académique m’a convaincu d’intégrer la structure. J’ai étudié à l’Université Lyon 1, à CPE-Lyon ainsi qu’à l’INSA-Lyon et je connais la richesse de la recherche publique. Pour 2018, j’aspire à ce que les innovations transférées par Pulsalys permettent d’offrir de nouveaux produits et services, de créer des startups et génèrent in fine des emplois dans la région !