3 questions à Arnaud BAUDOT,

Directeur des investissements de PULSALYS

Quels sont votre formation et votre parcours ?

Après un diplôme d’ingénieur des Industries Alimentaires de l’Agro Nancy, j’ai réalisé une thèse de Doctorat en Génie des Procédés à AgroParisTech dans le domaine de l’extraction de composés d’arôme. J’ai débuté ma carrière chez Unilever au Pays-Bas sur de la formulation de margarines allégées puis au sein du groupe Bel. J’ai ensuite rejoint IFP Energies nouvelles où j’ai été pendant plus de dix ans chef de projet de recherche appliquée dans le domaine de l’énergie et de la pétrochimie avec des partenaires industriels tels qu’Axens, Arkema ou Eramet. Je suis très fier du chemin que nous avons parcouru avec mes équipes, depuis l’élaboration de la vision stratégique du portefeuille projets qui m’avait été confié jusqu’à l’industrialisation de 5 innovations technologiques (adsorbants, catalyseurs)  protégées par plus d’une quarantaine de brevets. Il y a 4 ans, j’ai évolué au sein d’IFP Energies nouvelles vers des fonctions managériales dans un nouveau domaine de compétence en tant que chef du Département Caractérisation des Matériaux.

Quelle est votre fonction chez PULSALYS ?

J’ai intégré PULSALYS il y a un mois en tant que Directeur des Investissements. En étroite concertation avec les responsables d’investissement et le CODIR, j’ai la responsabilité d’établir la stratégie de l’entreprise, de définir les priorisations d’investissement sur les projets portés par PULSALYS ainsi que les stratégies de transfert auprès d’entreprises existantes ou via la création de startups. De manière plus spécifique, je suis également responsable d’investissement du portefeuille de projets Sciences de l’Ingénieur, les portefeuilles « biotechnologie/santé » et « numérique » étant portés par mes collègues de la Direction des Investissements.

Qu’est-ce qui vous a donné envie de rejoindre la structure et quels sont vos souhaits ?

J’ai été amené à collaborer lors de mon dernier poste avec la société Ablatom, startup issue d’un transfert PULSALYS. Cela a été pour moi l’occasion de rencontrer un entrepreneur engagé, de mesurer les risques qu’il a pris dans cette aventure et au-delà de prendre conscience de l’importance et de la diversité du gisement d’innovations Deep Tech offert par la place lyono-stéphanoise. C’est donc assez naturellement que j’ai choisi de rejoindre l’aventure PULSALYS que je vois comme un acteur de première importance pour valoriser les innovations issues du monde académique. Quant à mes souhaits, j’espère pouvoir partager avec mes collègues mon expérience issue de l’industrie, continuer à apprendre et alimenter ma curiosité et pourquoi pas (soyons fous !) participer à l’émergence de futures licornes françaises.