16/05/2019

3 questions à Benoit Martin, chargé des partenariats académiques à PULSALYS, qui assure la coordination de cette première édition du Programme Jeunes Docteurs

Quelle est votre fonction à PULSALYS ?

A PULSALYS, je coordonne les actions de détection de projets et de sensibilisation à la valorisation auprès des chercheurs de l’Université de Lyon. Très concrètement, j’organise un ensemble d’actions tout au long de l’année. L’objectif, c’est de susciter l’émergence de nouveaux projets innovants au sein des communautés scientifiques au travers d’ateliers, de rencontres, d’évènements, de liens avec les correspondants valorisations des laboratoires. Il s’agit avant tout d’un travail de facilitation des interactions que j’opère en cohérence avec d’autres dispositifs mutualisés comme la Fabrique de l’Innovation ou projets de l’Université de Lyon comme l’IDEXLYON. Par ailleurs, nous organisons chaque année des appels à projets thématiques pour nous adresser en particulier à certains chercheurs. A côté de ces appels à projets thématiques, nous avons lancé cette année, la première édition du Programme Jeunes Docteurs que nous allons continuer à déployer dans le futur.

Justement, pourriez-vous nous en dire plus sur le Programme Jeunes Docteurs ?

Ce programme conçu par PULSALYS s’adresse aux Jeunes Docteurs de l’Université de Lyon. PULSALYS a voulu développer ce programme en partant du constat, d’un relatif faible nombre de projets de valorisation portés par des jeunes docteurs au regard d’un très fort potentiel d’innovation. Nous nous devions donc d’agir pour soutenir cette démarche.

La finalité du Programme Jeunes Docteurs est de leur donner l’opportunité de développer pendant un an les résultats de leur thèse en bénéficiant d’un financement et d’un accompagnement dédié pour faire émerger sur le marché les innovations de demain. Pour cela, PULSALYS a mis en place avec le pôle Pépite Beelys, un programme de formation sur-mesure, le Doctyboot, afin d’accompagner la montée en compétences, et la maturité des projets. Cette année, 16 candidats ont pu y participer.

Quels sont les retours que vous avez pu avoir des doctorants ?

Sur les 16 candidats, tous m’ont fait d’excellents retours. Je crois que cela a été pour eux une très bonne transition, une sorte de sas pour venir compléter les compétences acquises lors du doctorat. Tous ont été vraiment ravis de se frotter à la conception d’un business model, à la segmentation de marché, au pitch, aux questions de propriété intellectuelles… se familiarisant avec des notions qui leur semblaient lointaines.  En échangeant avec l’ensemble des participants, j’ai pu me rendre compte que les travaux de groupes leur ont été particulièrement utiles dans la structuration de leurs projets.

Sur les 16 candidats, 6 projets ont été retenus par le comité d’investissement et bénéficieront de l’expertise et du financement de PULSALYS dans le développement de leur projet. Les autres candidats ont été orientés vers d’autres acteurs plus en phase avec la nature de leurs projets. Nous sommes toujours en contact avec l’ensemble des candidats et nous les invitons régulièrement à des évènements.

Le succès de cette première édition du Programme Jeunes Docteurs nous conforte dans l’idée de relancer une nouvelle promotion en fin d’année.

Lire aussi :